La générosité est-elle une question fiscale ?

Bien sûr que non. C’est une fausse idée de croire que le don est porté par un intérêt fiscal. C’est une histoire d’envie, de cœur. Certains effectuent de multiples petits dons, via le système d’arrondis intégré aux caisses de plusieurs enseignes, par exemple, d’autres font des dons conséquents. Le donateur est certes accompagné par l’Etat qui lui accorde une réduction d’impôt égale à 60 ou 75% de la valeur de son don, selon les cas, mais auparavant, il a versé les 100% de cette somme sans y être obligé. Il est toujours plus cher de donner que de payer uniquement son impôt.

Par cette réduction, l’Etat récompense la générosité …

Ce n’est pas tout à fait cela. A travers l’impôt, nous contribuons tous aux besoins de la société mais l’Etat ouvre un espace de liberté où chacun est encouragé à œuvrer d’avantages pour une cause qu’il affectionne. Le passage au prélèvement à la source n’a pas changé ces principes. Il a seulement modifié – en toute transparence – les modalités de mises en œuvre de la réduction déplaçant la date à laquelle le donateur bénéficie concrètement de la réduction. Cela paraît compliqué parce que c’est nouveau mais dans un an nous y serons habitués.

Quand le donateur bénéficie-t-il de la réduction ?

Le donateur récupère “ sa réduction” en deux temps. Au mois de janvier 2020 où l’Etat lui restitue les 60% de la réduction auxquels il avait droit. Ce premier montant est calculé sur la base de la réduction d’impôts, dont le contribuable, avait bénéficié en 201, les études ayant montré que les donateurs versaient sensiblement la mémé somme d’une année sur l’autre. Le solde de la réduction (les 40% restants) sera versé à l’été 2020, sur la base cette fois-ci de la déclaration des revenus 2019. Un correctif interviendra en cas de différence en faveur de l’administration ou du contribuable. Celui-ci a désormais la possibilité d’anticiper ces versements en allant sur impots.gouv.fr, dans son espace personnel.
N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec les Notaires du Fort pour une consultation approfondie : ces spécialistes vous aideront à prendre les meilleures décisions.

Lire aussi  Comment financer les obsèques ?
Call Now Button