Vous avez vendu un bien en 2018 et vous avez cependant reçu une taxe foncière en 2019. Le retard de l’administration fiscale à traiter les dossiers en est le plus souvent la cause. Le notaire doit enregistrer son acte dans le mois de la signature. Mais actuellement de nombreux services fiscaux cumulent des mois de retard pour mettre à jour les fichiers immobiliers, d’où cette taxe reçue mais que vous ne devez pas régler. Il suffit de la renvoyer au service concerné avec l’attestation de vente que vous donne le notaire lors de la signature. Votre acquéreur la réglera lorsqu’il recevra cette taxe établie à son nom. Dans quelques mois … 

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec les Notaires du Fort pour une consultation approfondie : ces spécialistes vous aideront à prendre les meilleures décisions.

Lire aussi  A quand un fichier des incidents de paiement locatifs ?
Call Now Button